Outilly

Outilly
Nom de l'entreprise:
Outilly
Domaine d'activité:
Brève description de l'entreprise:
Outilly est une marketplace made in France qui entend redonner confiance aux bricoleurs et aux bricoleuses pour acheter et revendre du matériel de bricolage et de jardinage de seconde main. Chaque vendeur peut proposer ses outils et ses matériaux de fin de chantier sur la plateforme, de quoi leur redonner vie et ne plus rien laisser traîner au fond des garages et autres caisses de transport.
La plateforme s’adresse à tout le monde : aux débutants occasionnels comme aux plus expérimentés et aux professionnels, aussi bien pour les petits travaux que pour les gros chantiers.
Description complète de l'entreprise:

Acheter et vendre sans blabla pour éviter les tracas

Outilly bouscule les codes et prend le contre-pied des plateformes actuelles : sur son site, pas de messagerie personnelle ni de négociations à répétition voire abusives. Si un utilisateur s’intéresse à un produit, il peut l’acheter directement ou bien faire une seule et unique proposition au vendeur. Et s’il souhaite lui poser une question avant d’acheter, il peut sélectionner celle de son choix dans une liste de questions pré-écrites.

S’ils ne peuvent pas communiquer directement entre eux, c’est d’abord pour limiter les comportements inappropriés (propos injurieux ou manque de politesse). L’utilisateur sélectionne la ou les question(s) de son choix et le vendeur peut y répondre de manière personnalisée. Bien sûr, lorsqu’il a déjà répondu à une question de la liste, sa réponse apparaît sur la page de son produit et la question ne peut plus être posée à nouveau.

Pour Christophe VINCENT, son fondateur, c’est une façon de limiter les dérives trop souvent présentes sur les plateformes concurrentes : “Vendre un objet d’occasion, ça devient vite le chantier car la négociation est systématique et sans limite. Quand je m’intéresse à un produit, je l’achète. Ou alors, c’est que le prix de vente n’est pas cohérent : dans ce cas le vendeur peut accepter mon offre ou simplement me faire lui-même une contre-offre plus cohérente.”

“Pour aller encore plus loin, nous avons décidé de ne pas afficher le pseudonyme, ni le nom et le prénom du vendeur ou de l’acheteur avant qu’une vente ne soit conclue entre les deux. Les transactions sont plus justes et neutres, fondées sur la valeur du produit et non pas sur des critères géographiques ou ethniques. C’est aussi une manière de lutter contre les discriminations qu’on peut retrouver sur d’autres plateformes.”
Une plateforme qui évolue avec ses consommateurs.

Le marché de la seconde main continue de grandir à mesure que les habitudes des Français changent. Cela n’a jamais été aussi vrai depuis le confinement, de quoi donner un sens à la démarche de la start-up qui se veut en faveur d’une économie circulaire, pour limiter l’effet de surconsommation et donc, de surproduction. D’ailleurs, Outilly a remporté son premier concours organisé par Shine en 2020 qui récompensait les “start-up aux projets à fort impact environnemental.”

Christophe précise : “Il est parfaitement possible de s’équiper en dehors des circuits traditionnels proposés par les grandes enseignes. Il suffit d’entrer dans une démarche de consommation plus durable. On a tous des pots de peinture inutilisés ou des outils qui prennent la poussière. Moi-même j’ai pris l’habitude d’acheter mes outils d’occasion quand j’en ai besoin, puis de les revendre quand mes travaux sont terminés. Du coup, j’en fais profiter les autres facilement et je fais des économies.”
Une plateforme qui sécurise vos transactions jusqu’au bout

Sur Outilly, les utilisateurs ne peuvent pas payer ailleurs que sur la plateforme. “C’est la seule façon de pouvoir éviter les arnaques et de protéger nos utilisateurs. Nous conservons l’argent tant que l’acheteur n’est pas satisfait de sa commande.”

Les utilisateurs peuvent se faire livrer en point relais ou récupérer leur colis en main propre. Pour ce dernier, Outilly a mis en place un système qu’elle décrit comme infaillible : “l’acheteur, s’il est satisfait, dégaine son téléphone et présente un QR code au vendeur. Ce dernier n’a plus qu’à le scanner avec son téléphone pour être payé instantanément. Pour percevoir son gain, le vendeur doit impérativement valider son profil en nous soumettant une pièce d’identité et un RIB en cours de validité.”

En cas de problème, la start-up propose un SAV disponible tous les jours de la semaine, soit par chat, soit par téléphone. “On tient à ce que nos utilisateurs ne soient pas laissés-pour-compte. Depuis notre ouverture en février 2020, nous sommes fiers d’avoir satisfait 100% de nos clients ayant sollicité nos équipes SAV.”

Adresse du site de l'entreprise:
Comment vous est venu l'idée de votre Start Up?:
Nous avons tout d’abord développé un atelier de mécanique automobile entièrement équipé avec du matériel de seconde main. La démarche se voulait économique et écologique. Puis, l’idée a émergé de créer un site où tout le monde pourrait s’équiper avec du matériel de seconde main, aussi bien pour de la mécanique que du bricolage ou du jardinage. C’est comme cela que nous avons lancé outilly.com.
En quoi votre Start Up change elle quelque chose?:
Nous nous adressons à l’ensemble des acteurs composant la chaîne de valeurs du secteur visé (BTP, Paysage, Mécanique auto/moto) et leur proposons une formule simple pour centraliser la vente des produits de seconde main, inutilisés et invendus.
Numéro de téléphone de l'entreprise:
0761033212
Mots clés de l'entreprise:
Date de création de la start Up:
13/12/2019
Qui sont les fondateurs?:
Yannick Piault. Christophe Vincent
Adresse:
8 RUE DE LA FALAISE
Code postal:
95690
Ville:
NESLES-LA-VALLEE